Nos objectifs

Nos perspectives correspondent à des estimations réalisées à partir de nos connaissances actuelles. Il devrait être possible d’atteindre ces objectifs à conditions de trouver les ressources financières nécessaires. Si nos ressources financières et humaines se renforcent et ce programme industriel et technologique pourra être avancé et abouti.

Le MOSC est un moteur d’avant garde. Nous pouvons estimer les étapes de son développement.

D’ici à 2022 → Mise en place de solutions pour la récupérations des énergies fatales

Notre objectif : Récupération de 50% des énergies fatales de plus de 100°C et augmentation de ce rendement. (A titre d’exemple, cela permettrait pour 3 réacteurs nucléaire de produire autant que 4 actuellement)

D’ici à 2025 → Mise en place de « pompes à énergie

L’association MOSC avec une pompe à chaleur, permet l’extraction de calories issues de l’environnement pour les convertir en énergie sous forme mécanique ou électrique. En parallèle, la récupération de 100% des énergies fatales permettra à un réacteur nucléaire de produire autant que trois actuellement.

D’ici à 2030 → Diversification de l’utilisation du MOSC

Il est possible d’optimiser notre moteur afin de fournir la force motrice de certains véhicules (comme les bateaux, les voitures, ou autre moteur.)

Et pourquoi pas d’ici à 2035 => Le développement de l’application du MOSC

Faire voler des avions avec zéro émission, zéro pollution.